babylove


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 attention aux paroles choquantes

Aller en bas 
AuteurMessage
chica
Les piliers du forum !!
Les piliers du forum !!
chica

Féminin
Nombre de messages : 7033
Age : 35
Localisation : tarbes
Emploi : aide médico psychologique
Loisirs : mon fils
Date d'inscription : 13/05/2007

attention aux paroles choquantes Empty
MessageSujet: attention aux paroles choquantes   attention aux paroles choquantes Rev_011Mar 11 Déc - 16:46

Attention, paroles blessantes !

"Mais qu'est-ce que j'ai fait pour avoir une fille pareille ! " ... Attention aux mots que vous formulez ils peuvent faire mal...


GARE A VOUS papas et mamans ! Juste parce que vous êtes "des grands ", vos bout'-choux vous croient... et vous prennent au mot ! Et comme on n'a pas toujours l'art et la manière de s'adresser à eux, les dérapages sont fréquents. Les phrases que l'on lâche sous le coup de la colère ou de la lassitude font parfois plus mal qu'une tape sur les fesses : une fois calmée, vous oubliez ou regrettez ce que vous venez de dire, alors que Pitchoun, lui, risque de s’en souvenir longtemps. Croire que les plus petits, si insouciants, en apparence, ne comprennent pas le quart de ce que l’on dit, est une grosse erreur : quelques bribes de mots, l’intonation de votre voix, votre moue réprobatrice sont autant de signes immédiatement perceptibles. Et qui risquent, si vous n’y prenez pas garde, d’affecter sa confiance en lui, de le heurter dans sa sensibilité et dans l’amour qu’il vous porte.
Revue de détails sur ce qu’il est préférable de dire… ou de ne pas dire !

La culpabilisation ce n’est jamais bon !
« Après tout ce que j’ai fait pour toi » ou sa variante bien connue « Pourquoi fais-tu de la peine à maman ? » sont régulièrement reprises à la maison ou à la crèche, devant des pros, qui elles, ne manquent jamais de rectifier le tir, rappelant aux parents que leur petit a ses propres expériences à faire et sa vie à vivre, indépendamment de la leur.
A proscrire également, les phrases du genre « Avec tout le mal que je me suis donné, tu n’aimes pas mon gratin », « Tu me rends malade » ou l’expression plus grave encore, « Il me tuera, ce gosse ! » qui génèrent à elles seules une angoisse et une culpabilité bien trop lourdes pour votre bout’chou, le culpabilisant à outrance, le rendant responsable de la souffrance des autres…

Entre 0 et 3 ans, un bébé prend de toute façon ce qu’on lui dit au pied de la lettre et croit vraiment qu’il nous rend malade, qu’il nous tue. Il se sent vraiment responsable de ce qu’il fait subir à ses parents et si, par malheur, cela devient une réalité, les conséquences psychologiques risquent de s’avérer désastreuses dans l’immédiat et même pour longtemps.

La bonne attitude : si, par exemple Félicie est gourmande. Au lieu de lui dire « Tu es sûre que tu veux reprendre du gâteau ? » et donc la culpabiliser en sous-entendant que cela va la faire grossir, mieux vaut lui expliquer qu’elle vient de manger un repas copieux et bien équilibré et lui proposer de garder la part de gâteau pour se régaler au goûter. Ne pas lui refuser la satisfaction de manger le gâteau mais la déplacer dans le temps l’aidera à mieux lutter contre son envie.

Les mots, ça fait parfois bobo !




Les menaces, ça ne rend pas plus sage !
Même si les menaces de « moins » ou de perte d’amour des parents, d’abandon, semblent efficaces tant l’angoisse qu’elles suscitent est insoutenable pour l’enfant, elles sont loin d’être de bonnes armes pour faire obtempérer Bébé. En clair, quand, à bout de nerf, on lâche à Pitchoun, « Si tu ne viens pas, je pars sans toi » , soit il ne nous croit pas et la remarque est inutile, soit il croit ce mensonge qui éveille en lui une angoisse d’abandon, latente, douloureuse et qui risque de perdurer. Dur, dur, ensuite, quand vous irez déposer Bébé à la crèche !

Evitez également les menaces du type, « Si tu recommences encore une fois tu vas voir… » (il va recommencer, juste pour voir !), « Quand Papa va rentrer, ça va chauffer ! » (mieux vaut donner la punition dans l’instant : le père appréciera de ne pas jouer le mauvais rôle en rentrant), « Cette bêtise-là, je ne suis pas prête de l’oublier ! » (lui faire peur ne l’empêchera de recommencer). Réglez plutôt les problèmes sur le moment et n’hésitez pas à exprimer clairement votre mécontentement : « Je suis très fâchée parce que tu as fait une grosse bêtise, mais je suis sûre que tu essaieras de ne pas recommencer » . C’est une bonne manière d’instaurer une relation de confiance avec votre enfant…

Surprotection, déresponsabilisation = un bébé mal assuré
« Si tu fais ça, voici ce qui va arriver d’épouvantable… » . Même si elle est motivée par la peur que se produise quelque chose de grave et le désir de conjurer le danger, cette affirmation a un effet très négatif. Elle agit un peu comme un épouvantail pour freiner Bébé dans ses désirs d’explorations. C’est la même chose lorsque, au jardin d’enfants, vous criez « Ne grimpe pas tout seul sur le toboggan, tu vas tomber ! » : vous faites peur à votre mini-acrobate et le freinez dans son envie de progresser. Tout en lui expliquant le danger (ça glisse, c’est haut…), accompagnez-le plutôt dans ses pérégrinations et « positivez » : « Tu n’as encore jamais fait ça mais c’est une bonne idée d’essayer. Je vais t’aider et rester à côté de toi. Tu n’as rien à craindre » . Pitchoun est conforté dans son initiative et, en plus, vous lui donnez les moyens de surmonter sa peur ! Et puisque maintenant vous avez toutes les cartes en mains pour faire de votre bout’chou un enfant qui « ose », tâchez (toute proportion gardée évidemment !) de ne pas trop décider à sa place. Les « Tu dois manger de tout », « Si je te dis ça, c’est pour ton bien » ou « Moi, à ta place… » imposent à Bébé ce qu’il doit faire et penser, sans plus d’explications. Or, plutôt que de lui imposer brutalement des comportements (qu’il va s’empresser de refuser !), mieux vaut le considérer comme une personne responsable et capable de dialogue en expliquant toujours votre position. Et encore plus si elle est ferme et définitive !

La bonne attitude : Jules veut avoir un dessin animé violent à la télé et vous n’êtes pas d’accord. Si vous dites, « Non, je ne veux pas que tu regardes. Un point c’est tout ! » , Jules va râler, taper des pieds, bouder ou faire un gros caprice. Mais si vous expliquez, « Je comprends que tu aies envie de voir ce film mais je sais qu’il est très violent et que certaines images peuvent te choquer. C’est pour cette raison que je ne veux pas que tu le regardes » , vous prenez la peine d’expliquer votre position, vous le considérez comme un être capable de comprendre vos raisons. Evidemment, Jules ne sera toujours pas d’accord mais il ne pourra pas vraiment se rebeller contre cette décision arbitraire.

<<< Précédent Suivant >>>


... Les mots, ça fait parfois bobo !




Exit comparaisons et jugement définitifs
« Ta sœur est tellement plus sage que toi ! » . Et paf ! Prends ça dans les dents ! La comparaison fera-t-elle son petit effet ? … Pas de chance, cette technique a souvent des résultats désastreux. Non seulement elle mine l’estime de soi de celui qui reçoit le message, mais elle excite au plus haut point la rivalité fraternelle, au point parfois de perturber les rapports frères/sœurs pendant des années. Considérer chacun à travers ses différences et donc comme un être unique (avec, certes, ses qualités et ses défauts ! ), c’est vraiment mieux ! Et gare aux « Tu es vraiment nul ! » ou « Tu es pénible depuis ta naissance ! » . Ces étiquettes négatives, qui collent à la peau, encouragent l’enfant à se dire : « Pourquoi essayer de changer, puisque de toute façon je suis comme ça ? » . Pas facile ensuite de redonner confiance à un bout’chou que l’on a dévalorisé !

Rassurez-vous tout de même : rares sont les parents qui n’ont pas dit un jour de « vilains mots » à leurs enfants. « Avoir des mots qui dépassent sa pensée » , ça arrive, et ce n’est pas la peine d’en faire un drame. Tout comme vous demandez parfois à votre bout’chou de demander pardon lorsqu’il fait ou dit quelque chose qui ne vous plaît pas, n’hésitez pas vous aussi à vous excuser si vous eu envers lui des paroles blessantes que vous regrettez. Il vous en sera reconnaissant et vous partirez tous deux sur une excellente base : celle du respect mutuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie
Les piliers du forum !!
Les piliers du forum !!
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 11891
Age : 33
Localisation : Bretagne !!
Emploi : maman cest deja bien !!
Loisirs : mes filles, mon homme! mon pc!
Date d'inscription : 11/05/2007

attention aux paroles choquantes Empty
MessageSujet: Re: attention aux paroles choquantes   attention aux paroles choquantes Rev_011Mar 11 Déc - 17:38

roo lala jai du boulot moi alors:!!!!! ces moi ca!! kan yen a une des deux ki se sauve, je lui "bye bye" et la elle rapplik direct!! amis aparemen il fau pa faire ca :oups:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.babylove.bbactif.com
chica
Les piliers du forum !!
Les piliers du forum !!
chica

Féminin
Nombre de messages : 7033
Age : 35
Localisation : tarbes
Emploi : aide médico psychologique
Loisirs : mon fils
Date d'inscription : 13/05/2007

attention aux paroles choquantes Empty
MessageSujet: Re: attention aux paroles choquantes   attention aux paroles choquantes Rev_011Mer 12 Déc - 18:03

oué fo fer super atention au parole moi jesaye de fe rgaffe car franchemn ma mére a été tjs comme sa a me sou estimé me dir des chose blessante je voudré pa q mon fils soi bléssé soyon vigilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilie
Les piliers du forum !!
Les piliers du forum !!
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 11891
Age : 33
Localisation : Bretagne !!
Emploi : maman cest deja bien !!
Loisirs : mes filles, mon homme! mon pc!
Date d'inscription : 11/05/2007

attention aux paroles choquantes Empty
MessageSujet: Re: attention aux paroles choquantes   attention aux paroles choquantes Rev_011Jeu 13 Déc - 0:47

oui ces clair!! moi ces pas blessan, ni des truc pour les devaloriser, ces juste le cou du bye bye des kel se sauve lune ou lautre!

mais ma voisine une black par contre, elle di a son fils "si tu fai ca je te casse la geule" pitain jenten ca de chez moi car el di ca dan le couloir , ca me fou les boules, le tit il a 3 ans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.babylove.bbactif.com
Contenu sponsorisé




attention aux paroles choquantes Empty
MessageSujet: Re: attention aux paroles choquantes   attention aux paroles choquantes Rev_011

Revenir en haut Aller en bas
 
attention aux paroles choquantes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
babylove :: (¯`·._.·*coté bébés*·._.·`¯) :: psychologie-
Sauter vers: